Recentrage Pinel, les conséquences

Recentrage Pinel, les conséquences : Rappel du dispositif

Le dispositif Pinel s’applique à l’immobilier neuf. Il a été développé par le gouvernement dans le cadre d’un plan de relance du logement afin de développer la construction d’habitats neufs par l’intermédiaire d’investisseurs. Si vous respectez les conditions d’éligibilité de la loi Pinel, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt à hauteur de la durée de mise en location. Elle peut représenter 12%, 18% ou 21% du montant de votre bien.

Recentrage Pinel, les conséquences :  900 villes exclues

Le gouvernement a annoncé la reconduction du dispositif Pinel jusqu’à fin 2021, avec un recentrage sur les zones tendues. Ainsi 900 villes seront bientôt exclues du dispositif. Ce qui représente une économie pour l’État de 700 millions d’euros. Ces 900 villes exclues du dispositif représentent 8 millions de Français qui ne seront plus éligibles au Pinel. Angers fait partie de ces grandes villes qui n’entre plus dans le zonage Pinel, on retrouve également Saint – Étienne ou encore Brest.

D’après business immo, les réservations de logements neufs restent importantes au 1er trimestre toutefois, elles sont moins nombreuses qu’au 1er trimestre 2017 (-10,2 %).

Pour la FFB, la baisse des ventes dans le neuf et principalement dans l’investissement locatif, serait due au repositionnement du dispositif Pinel.

Enfin, Challenges.fr déclare que la mesure entraînerait en Bourgogne Franche-Comté, la « non-construction d’environ 2000 logements, avec à la clé, la disparition de 4000 emplois et un impact négatif sur les créations d’infrastructures, comme les commerces, les écoles et le transport. »

 

Pour plus d’informations sur ce dispositif, contactez un de nos conseillers en gestion de patrimoine.

Partager ce contenu :

Son Descolonges

Dirigeant, spécialiste en Conseil en Gestion de Patrimoine