Prolongement de la loi Pinel après 2021

Selon une information de Batiactu confirmé au Figaro, l’aide publique à la propriété, le dispositif Pinel sera prolongé après 2021 afin de soutenir la construction de logements neufs. Cette mesure doit permettre de relancer la construction de logements neufs actuellement en pleine dégringolade.
«Il sera prolongé pour accompagner la relance, explique-t-on au ministère du Logement. Ce chantier sera mené en 2021, en association étroite avec les territoires. Le gouvernement organisera très prochainement une concertation des acteurs du secteur».

«L’État a pris conscience de l’insuffisance du plan de relance», a réagi la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Comme d’autres grands acteurs du secteur, comme la Fédération française du bâtiment (FFB), les promoteurs regrettaient que ce vaste plan de relance, détaillé au début du mois, n’aborde pour l’essentiel la question du logement que par l’enjeu de la rénovation.

 

Prolongement de la loi Pinel après 2021 : l’ impact économique

 

Afin de répondre à l’urgence économique :

  • Il faut soutenir le logement neuf et ainsi donner de la visibilité aux opérateurs sur la commercialisation de leurs programmes en 2021 et 2022, et leur permettre de les lancer dès maintenant afin de contrebalancer la perte probable de près de 100 000 logements cette année.
  • Aider l’accès à un logement abordable pour les Français, impactés par le chômage et le resserrement du crédit. (Grâce au Pinel, un couple au salaire médian 1800€ net/mois peut se loger dans un T3 dans une métropole régionale avec un taux d’effort de seulement 20%).

 

 

Prolongement de la loi Pinel après 2021 : l’ impact environnemental

Afin de répondre à l’urgence économique :

  • Il faut développer la durabilité et la modernité d’une ville s’adaptant vite aux nouveaux modes de vie et aux nouveaux usages. La construction permet de le faire rapidement et à moindre coût.
  • Construire c’est : transformer, moderniser et verdir.

Pour Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI France :

« Le plan de relance met l’accent sur la rénovation. Elle est nécessaire, mais pas suffisante : elle ne crée pas un logement de plus et ne change que très lentement la ville. Il fallait combler le manque de soutien du neuf : l’annonce du Gouvernement marque cette prise de conscience ». Le dispositif Pinel, étant l’un des piliers des aides publiques en faveur de l’achat d’un appartement ou d’une maison, est destiné aux futurs propriétaires qui comptent louer leur bien. Ils possèdent une aide s’ils s’engagent à louer leur propriété à un prix inférieur au marché.

Le gouvernement envisage aussi de revoir son fonctionnement. « Nous voulons corriger ses défauts en passant par une meilleure territorialisation. La connaissance des loyers du parc privée ayant considérablement été améliorée depuis sa création, pour permettre d’adapter les loyers retenus à la réalité du marché local ». La réforme de cette aide devra «répondre aux besoins des Français, aux objectifs de justice sociale et de cohésion des territoires, sans opposer logement individuel et collectif, neuf et rénovation», a jugé sur Twitter la principale fédération des constructeurs de maisons, LCA-FFB.

Partager ce contenu :

Son Descolonges

Dirigeant, spécialiste en Conseil en Gestion de Patrimoine